Current Zoom: 100%

Du côté des entreprises

 
Biographie: Etudes à HEC. En 1986, à peine diplômé, il part en coopération au Chili, où il fonde Contigo, la première banque de microcrédit d'Amérique du Sud. Au milieu des années 1990, Hubert DE BOISREDON rentre en France, où il devient responsable marketing chez Rhône-Poulenc. Lorsque la multinationale rachète, en 1999, deux usines chimiques en Chine, il en supervise la remise aux normes. Une fois réglés les soucis en matière de droit du travail et de sécurité, sans parler de la pollution, ces usines sont devenues extrêmement rentables : « j'ai acquis la conviction que le business responsable, sur le plan social et environnemental, n'a pas que des vertus morales. » Hubert DE BOISREDON acquiert au passage une belle réputation, qui lui vaut en 2004 d'être « chassé » pour prendre la tête du groupe Armor, spécialisé dans les cartouches d'impression. La multinationale, créée en 1922 à Nantes, d'où elle a longtemps inondé la France et le monde de papier carbone, cherche alors un nouveau souffle : en 2008, son nouveau patron l'engage dans une dynamique « durable », avec comme principaux objectifs le bien-être des employés et le respect de l'environnement. Depuis, les cartouches laser Armor sont, après utilisation, récupérées et recyclées à 95% par l'entreprise, et les rubans de transfert thermique servant à la confection des codes-barres sont produits sans solvants chimiques. Une politique qui séduit les clients : en 2011, Armor a vu son chiffre d'affaires croître de 15% à 200 millions d'euros contre 140 en 2004. Hubert DE BOISREDON investit actuellement 20 millions d'euros dans la mise au point de films photovoltaïques souples et transparents. Il espère qu'Armor pourra les produire à partir de 2016. Le « green business » à la nantaise pourrait connaître alors l'une de ses plus belles réussites.
 
La responsabilité sociétale d'ARMOR, comment les enjeux de société guident les choix d’ARMOR dans l’élaboration de son business model ? :
 

 

Philippe Bonnave, Président-directeur général de Bouygues Construction
Administrateur de l'IMS depuis décembre 2014.

 

Né en 1953, Philippe Bonnave est diplômé de l'École Centrale Lille. Il débute sa carrière en 1977 comme Ingénieur Travaux aux Entreprises Nord-France où il devient Directeur international et DOM-TOM.

Il rejoint le groupe Bouygues en 1988 en tant que Directeur général adjoint de GCA, filiale bordelaise du groupe. En 1997, il devient Directeur général des Entreprises France Centre Sud-Ouest qu'il regroupe sous l'enseigne DV Construction en 1998. En 1999, il est nommé Directeur général Europe Centre Sud-Ouest et en 2003, Directeur général de Bouygues Entreprises France-Europe (filiales régionales en France et en Europe de l'Ouest de Bouygues Construction). En juin 2010, il est également nommé Président du Conseil d'administration de Bouygues Travaux Publics.

Il est nommé directeur général délégué de Bouygues Construction en août 2010, en charge de Bouygues Entreprises France-Europe, de Bouygues Travaux Publics et du Pôle Concessions.

Depuis mars 2015, Philippe Bonnave est Président-directeur général de Bouygues Construction.


Paul Lignières de Linklaters, Avocat à la Cour
Administrateur de l'IMS depuis décembre 2014.



Paul Lignières est avocat au barreau de Paris et Managing Partner du cabinet Linklaters à Paris et membre de l’European Board. Il a exercé en tant que Senior Private Sector Development Specialist, division Infrastructure à la Banque Mondiale (Washington DC) ainsi qu'au sein de PricewaterhouseCoopers. Responsable du département Droit public, sa pratique professionnelle est consacrée aux relations entre l'État et les entreprises et à l’européanisation du droit public français. Il est aussi co-responsable de l’Afrique Francophone au sein de Linklaters.

Il est récemment intervenu dans un nombre important de privatisations et ouvertures de capital de sociétés publiques ainsi que dans de nombreuses fusions et acquisitions dans les secteurs régulés.

Il a conseillé l’État dans le cadre du plan de relance et est intervenu dans les financements de projets et certains partenariats public-privé.

Il est membre du Conseil scientifique de la Fondation Robert Schuman, membre du comité scientifique de la Fondation pour le Droit continental, membre du Comité de rédaction de Droit Administratif (LexisNexis), du Comité d'Orientation de la Chaire Mutation de l'action publique et droit public (MADP) à Sciences Po, du réseau international de recherche Contrats Publics dans la Globalisation Juridique (CPGJ), expert du Club des Juristes, membre du Centre d'étude et de prospective stratégique (CEPS) et expert du Centre Européen du Droit et d'Économie (CEDE) de l'ESSEC.

Chambers Europe 2014 place Paul Lignières au plus haut échelon de son classement en Droit Public en France, indiquant qu'il est « l'un des avocats les plus brillants sur le marché » et qu’il « est très prisé pour ses analyses approfondies et ses conseils stratégiques ». Il est également distingué par le Legal 500 EMEA, IFRL Europe Awards et plusieurs autres publications et annuaires juridiques.

Docteur en Droit, il est également titulaire d’un Magistère DJCE – DESS en droit des affaires et fiscalité (Montpellier) et diplômé de l’Institut d’Études Politiques (Toulouse).

Il enseigne dans différentes universités et grandes écoles. Il est l'auteur de nombreuses publications et de plusieurs ouvrages, dont Partenariats public-privé (Litec, 2005) et Le Temps des Juristes, contribution juridique à la croissance européenne (LexisNexis, 2012).
 

NOMINATIONS

 
Arantxa Balson est nommée directrice général des ressources humaines du groupe Accor, à compter de mai 2015, en remplacement de Madame Evelyne Chabrot. A ce titre, elle devient membre du comité exécutif du groupe.
 
Arantxa Balson, 50 ans, DESS management des ressources humaines et relations sociales de l’université Paris-IX Dauphine (1993), MBA de l’école de gestion et des sciences économiques de l’ICADE, diplôme de psychopédagogie (Universidad de Comillas, 1987), a réalisé le parcours suivant : 
 
  • 2010-2015 : Adeo, directrice des ressources humaines.
  • 2004-2010 : Endesa, directrice du développement et de l’innovation ressources humaines pour le groupe.
  • 2000-2004 : Lucent Worldwide Service EMEA, directrice des ressources humaines.
  • 1998-2000 : Lucent Technologie (aujourd’hui Alcatel-Lucent), différentes fonctions de directrice des ressources humaines en Europe de l’Ouest, puis en Espagne et au Portugal.
  • 1994-1998 : France Télécom, responsable de la formation internationale.
 
 
 
Blandine Jamin est promue directrice du pôle Développement RH et Dirigeants de BPCE, à ce poste depuis mars 2015, en remplacement de Madame Nicole Gelée. Elle est sous la responsabilité directe de Madame Anne Mercier-Gallay, directrice général en charge des ressources humaines et de la communication interne groupe.
 
Blandine Jamin, 3ème cycle de management des ressources humaines de l’IGS Lyon (1998), a réalisé le parcours suivant : 
 
  • 2012-2015 : Caisse d’épargne de Bourgogne Franche-Comté, membre du directoire en charge des ressources humaines.
  • 2008-2012 : Natixis (groupe BPCE), directrice de l’emploi et du développement RH.
  • 2004-2008 : Natixis, directrice des relations et affaires sociales.
  • 1999-2004 : Natexis Factorem, directrice des ressources humaines.
  • 1995-1999 : Air Liquide, responsable du personnel et de la communication d’une division.
  • 1990-1995 : Groupe Air Liquide, début de carrière comme responsable du développement des ressources humaines d’une filiale.
 
 

Bruno Pasini est promu directeur adjoint groupe ressources humaines de Safran, à compter de juin 2015. Il est sous la responsabilité directe de Jean-Luc Bérard, directeur central groupe des ressources humaines.

Bruno Pasini, 47 ans, DESS de droit social et de gestion des ressources humaines de l’université Paris-X, a réalisé le parcours suivant :

  • 2011-2015 : Safran USA, directeur des ressources humaines Amérique du Nord et président Safran USA.
  • 2007-2011 : Snecma (groupe Safran), directeur des ressources humaines.
  • 2004-2007 : Aircelle (groupe Safran), directeur des ressources humaines.
  • 2002-2004 : Pechiney Rhenalu (groupe Pechiney), directeur des relations du travail de la division Balc.
  • 2000-2002 : Cinch (groupe Safran, systèmes de connectique), directeur des ressources humaines.
  • 1997-2000 : Labinal (devenue société du groupe Safran), directeur de l’établissement de Saint-Ouen.
  • 1994-1997 : Groupe Labinal, responsable des ressources humaines de la société Sofrance puis de la société Syléa.
  • 1992-1994 : A commencé sa carrière en tant que juriste spécialisé en droit social et responsable administratif de la société RVM (entreprise du bâtiment).

Jean-Manuel Soussan est nommé directeur général adjoint, en charge de la RSS de Bouygues Construction


A 51 ans, Jean-Manuel Soussan, directeur général adjoint en charge des ressources humaines, se voit attribuer la gestion de la politique sur la responsabilité sociale et sociétale de Bouygues Construction. Jean-Manuel Soussan est titulaire d'un DEA de droit social. Il rejoint le groupe Bouygues en 1995 comme chef de service ressources humaines de sa filiale Nord, Norpac. Deux ans plus tard, il est nommé directeur des ressources humaines de GTB Construction avant de rejoindre la filiale Bouygues au Royaume-Uni au poste de directeur des ressources humaines.

En 2005, il est promu directeur du développement des ressources humaines à la direction centrale des ressources humaines de Bouygues Construction. Ce qui le mène six ans plus tard au poste de directeur des ressources humaines du groupe.

(sources : actu-environnement)
 

A propos d'IMS

IMS-Entreprendre pour la Cité regroupe et accompagne les entreprises engagées dans des démarches de Responsabilité Sociétale (RSE).
 
Contact:

IMS-Entreprendre pour la Cité
11 rue Barbet de Jouy
75007 PARIS

Tel : 01 85 74 77 40