Lutter contre le présentéisme

En 2007, General Electric a mis en place un plan d'actions de réduction des horaires excessifs, dans ses bureaux français. Les salariés de plusieurs sites ont désormais pour interdiction d'organiser des réunions après 18h30 et les horaires des conférences téléphoniques avec les Etats-Unis et l’Asie sont encadrés.

Cette mesure, destinée à limiter le présentéisme et favoriser une culture de l'efficacité, a permis en deux ans de réduire considérablement le nombre d'employés quittant le bureau après 21 heures. Les premiers concernés étant les hommes, davantage soumis à la pression des horaires que les femmes. Pour 22% des Français en effet, demander un temps partiel ou rentrer chez soi plus tôt le soir est bien accepté pour les hommes…contre 60% pour les femmes, celles-ci ayant par ‘’nature’’ vocation à s’occuper davantage de leurs enfants ou des tâches ménagères .

Les actions permettant de limiter le présentéisme ont un double impact positif, pour l'entreprise et les salariés.
De nombreuses études américaines montrent en effet que le présentéisme réduit la productivité du salarié en impactant sa concentration et sa santé. Un autre effet pervers de ce phénomène est son impact sur la carrière des femmes. Le présentéisme étant une pratique largement masculine, les femmes n'ont d'autre choix que de sortir tôt du travail pour s'occuper des enfants et de la maison, ce qui limite les possibilités d'accès à un poste à responsabilités. Ainsi, la lutte contre le présentéisme permet indirectement de promouvoir la parentalité au masculin et de libérer les hommes de leur autocensure.

Eviter de fixer des heures de réunion tard le soir ou tôt le matin est emblématique des actions pragmatiques, peu coûteuses, que les employeurs peuvent mettre en œuvre facilement, y compris les PME. En luttant contre ce phénomène particulièrement répandu en France, les mesures mises en place concourent à un bénéfice partagé entreprise-salariés.   


* Sondage BVA pour l'ORSE, 2008.

A propos d'IMS

IMS-Entreprendre pour la Cité regroupe et accompagne les entreprises engagées dans des démarches de Responsabilité Sociétale (RSE).
 
Contact:

IMS-Entreprendre pour la Cité
11 rue Barbet de Jouy
75007 PARIS

Tel : 01 85 74 77 40