L'IMS sur BFM Business - 10.04.2016

Le 10 avril 2016, Sylvain Reymond, Responsable Mécénat et partenariats de solidarité d'IMS-Entreprendre pour la Cité, présentait sa chronique Mécénat & Territoires...
Présentée par Didier Meillerand, A But Non Lucratif met chaque semaine en lumière une initiative positive, solidaire, caritative ou humanitaire financée par une entreprise. Sylvain Reymond, Responsable Mécénat et partenariats de solidarité d'IMS-Entreprendre pour la Cité, y présente régulièrement la chronique de l'expert Mécénat.
 
Le 10 avril 2016, l'IMS présentait une chronique "Mécénat et Territoires". Pour écouter cette chronique, cliquez sur l'image ci-dessous. La chronique se trouve à 39'33 :
 

Sylvain Reymond est responsable du mécénat au sein d’IMS-Entreprendre pour la Cité, un réseau de 270 entreprises réparties partout en France et engagées sur le volet sociétal de la RSE. Avec lui, nous nous intéressons au sujet du mécénat territorial avec cette question : Sylvain, vu d’un réseau d’entreprises, comment le mécénat et les partenariats peuvent ils contribuer au développement de nos territoires ?

D’abord, il faut bien comprendre que dans le contexte de crise actuel, la prise en charge de l’intérêt général passe obligatoirement par une logique de synergies et de coopérations. Entreprises, associations, collectivités territoriales… tous ont cette responsabilité d’unifier leurs forces. Tous ont intérêt, à leur niveau, à travailler collectivement pour répondre aux besoins de leurs concitoyens. Aux urgences sociales et sociétales notamment. Et le mécénat ou les partenariats solidaires sont aujourd’hui d’incroyables outils de co-construction de solutions adaptées, à l’origine de nouvelles dynamiques territoriales.

 

Sylvain, l’IMS est un réseau de grandes entreprises, quel intérêt pour elles de s’engager dans des démarches territoriales ?

L’IMS est avant tout un réseau d’entreprises responsables. Et ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’une entreprise responsable est d’abord une entreprise qui s’engage au cœur de son ou de ses territoires d’ancrage. Plus qu’un intérêt, c’est un préalable essentiel pour nos entreprises implantées partout en France.

 

Par exemple ?

Et bien par exemple lorsque l’on s’appelle Monoprix, œuvrer à l’échelle des villes pour les rendre plus ouvertes, y tisser de nouvelles solidarités devient une mission forte de sa fondation. Lorsque l’on est une banque coopérative comme la Caisse d’Epargne, et bien chaque caisse régionale ou locale est encouragée à développer une politique de philanthropie adaptée aux particularités de son territoire. Et même lorsque l’on s’appelle Aéroport de Paris, que notre action couvre des zones géographiques bien plus ciblés on concentre en premier lieu ses efforts sur le développement de son tissu associatif de proximité. Dans tous les cas, agir pour son territoire d’ancrage est, pour une entreprise, un moyen d’affirmer et de revendiquer, plus qu’une identité propre, un engagement fort… à fortiori de poser les base d’un mécénat à forte performance territoriale.

 

Les entreprises de plus petite taille sont-elles exclues de ces démarches ?

Non, bien au contraire. Si les enjeux diffèrent quelque peu, je dirais même que ce sont les ETI, les PME et les TPE qui inventent le mécénat territorial. Très en lien avec leurs parties prenantes, en prise directe avec des enjeux locaux et projet de proximité qui les concernent directement, le mécénat de ces entreprises se caractérise par une dimension plus collective…

 

Comment s’organisent ces dynamiques de mécénat « collectif » à l’échelle des territoires ?

Le mécénat et les partenariats ouvrent une très grande diversité de modèles de coopération qui vont du simple financement de projets d’intérêt général ; à des formes plus globales de co-construction. Selon les spécificités des territoires, ces dernières encouragent ici ou là la création de clubs d’entreprises mécènes, de pôles ou missions animées par les CCI et collectivités, de fonds de dotation, fondations territoriales ou multi-entreprises dont la fameuse fondation Mécène & Loire qui regroupe pas moins de 28 membres fondateurs, essentiellement des entreprises…

 

Mécène & Loire œuvre pour le développement du territoire du Maine-et-Loire… J’en profite donc pour saluer nos auditeurs de cette belle région des Pays de la Loire qui nous écoutent en ce moment même…


Sylvain, une dernière question. Quels sont les principaux bénéfices de ce type de démarche pour le territoire cette fois ?

Le mécénat est d’abord devenu un puissant moteur de développement territorial et de cohésion sociale à l’échelle du territoire. C’est selon moi un moyen unique de rétablir le dialogue entre société civile, sphère publique, milieu économique que beaucoup veulent encore opposer. Toutes ces actions permettent de travailler ensemble autour de sujets libérateurs, bien au-delà des clivages qui demeurent souvent à l’échelle des territoires. C’est une source indéniable de valeur ajoutée territoriale à l’échelle d’une ville, d’un département, d’une région… et pour l’ensemble du territoire national !

 

 

A propos d'IMS

IMS-Entreprendre pour la Cité regroupe et accompagne les entreprises engagées dans des démarches de Responsabilité Sociétale (RSE).
 
Contact:

IMS-Entreprendre pour la Cité
11 rue Barbet de Jouy
75007 PARIS

Tel : 01 85 74 77 40